Le Cinéma en Corrèze, Travelling sur les salles, les exploitants et les films

Le Cinéma en Corrèze, Travelling sur les salles, les exploitants et les films, [sous la dir.] Justine BERLIÈRE ; Julien MENDES, Tulle, 2023, 196 p.

Le Cinéma en Corrèze

Travelling sur les salles, les exploitants et les films

 

Si l’histoire du cinéma peut être parfois méconnue, le département de la Corrèze n’en est pas moins terre de cinéma depuis plus d’un siècle. La nouvelle exposition organisée par les Archives départementales est l’occasion d’ouvrir grand les portes du monde du 7e art à tous les visiteurs, qu’ils soient cinéphiles ou non.

De la première projection payante à Paris à la fin de l’année 1895 à l’apparition de la couleur en passant par l’invention du « cinéma parlant », son histoire est jalonnée de nombreuses évolutions technologiques et de bouleversements artistiques, ainsi que par la multiplication des genres. Utilisé à des fins artistiques et narratives mais aussi publicitaires, de propagande, de pédagogie ou de recherche scientifique, c’est aussi bien un divertissement, un média qu’une industrie.

Si tout le monde connaît les frères Lumière et leur célèbre « kinétographe » rendant possible des « vues photographiques animées », qui, aujourd’hui, hormis les spécialistes, a conscience du rôle crucial joué par l’ingénieur Pierre-Victor Continsouza, ses inventions et son usine tulliste, dans le succès commercial de l’entreprise Pathé et le développement des caméras portatives ? Si l’Arrivée d’un train en gare de la Ciotat, en 1895, est restée dans les mémoires, qui se souvient encore de la course-poursuite à cheval devant les cascades de Gimel dans Haceldama ou le prix du sang, « western corrézien » de 1919, signé Julien Duvivier ?

Archives Départementales de la Corrèze

4 route du Touron 19000 Tulle - Tél. +33 (0)5 55 20 11 91



Contacts - Liens - Plan du site - Mentions légales -Protection des données                                        
_