Série E – Féodalité, familles, arpentements seigneuriaux. – État civil. – Notaires

Conformément au cadre de classement de 1841, la série E regroupe des fonds disparates, d’importance inégale, dont le minutier des notaires de la Corrèze, fonds ouvert de 1 700 mètres linéaires en 2007, est le principal. Si l’on excepte quelques terriers ou censiers du milieu du XIVe siècle et des actes isolés, les registres de minutes les plus anciennes (dites cèdes) remontent à 1359-1368 (Allassac) et 1401 (Tulle). Les minutiers de Tulle, d’Uzerche, d’Ussel, de Treignac ou de Gimel sont bien conservés à partir du milieu du XVIIe siècle. En règle générale, les minutiers remontent, de façon suivie, à cette même période. En revanche, à l’exception du registre de Pierre Regis (1380) et du minutier Verlhac (fin du XVIe s.), les minutiers de Brive-la-Gaillarde ne débutent qu’à partir de 1730 environ, et partiellement seulement.

Le minutier des notaires est une série particulièrement importante pour la recherche généalogique, les études sur les familles et l’histoire économique et sociale.

Issue principalement des saisies révolutionnaires, la série des titres féodaux et papiers de famille est particulièrement abondante. D’autres titres de famille doivent toutefois être recherchés dans les séries F (fonds d’érudits) et  J (entrées par voie extraordinaire).

À l’exception de la sous-série 2 E (état civil, collection du greffe), la division de la série E en six sous-séries réglementaires (circulaire AD 65-29) n’a pas été effectuée, d’où une discontinuité et interpénétration partielle des titres de famille et des divisions principales du minutier des notaires. La cohérence d’ensemble des sous-séries réglementaires a été restituée dans la présentation qui suit.

Minutier des notaires. Table alphabétique

Titres de famille

Les papiers de famille sont répartis en plusieurs séries constituées successivement : E (1 à 203), suppléments de la série E (245 à 394 et 1190 à 1204) et 1 E : ils sont présentés ici dans l’ordre alphabétique des patronymes. Il convient d’y ajouter les dossiers abondants de la série F et divers fonds de la série J.

Cette série est constituée à la fois de papiers de famille d’émigrés sous la Révolution (E 1-203, 245-394, 1190-1204) et de dons ou d’achats effectués avant la Première Guerre mondiale et dans l’Entre-Deux-Guerres (sous-série 1 E), avant la création de la série J. On y trouve trois ensembles importants relatifs aux Lentillac, barons de Gimel, à la maison de Noailles et à la châtellenie d’Alboy.

On se reportera à la table alphabétique intersérielle des titres de famille.

 

E 1201.            Abrassart, Arcambal, Arche (d’) (1674-1685).

 

E 245.              Abzat (d’) (1558-1768).

 

E 1.                  Albier (1707-1782).

 

E 1190-1199. Alboy (1293-1776).

 

E 2-3, 246.       Antignac (1577-1749).

 

E 247.              Antissac (d’), Arondeau, Arragon, Auberty, Aubisse, Audinot (1628-1777).

 

E 4, 1201.        Aubusson (1636-1687, 1736).

 

E 248.              Audubert, Augier, Aymar, Bacariol, Bachellerie (– et de La) (1591-1787).

 

E 5.                  Baluze (1633-1783).

 

E 6-8.               Bar (de) (1477-1788).

 

E 1201.            Barbazange (1780-1787).

 

E 249.              Bardet, Bardon, Baron, Barrot (de), Bastinhac (1531-1787).

 

E 250.              Bastide (1575-1613).

 

E 251.              Beaudenet (de) (1749-1778).

 

E 252.              Beaufès, Beaune, Beauregard, Belle, Bellet (1594-1774).

 

E 9.                  Beaupoil (1584).

 

E 10.                Beauroire (1751-1789).

 

E 253.              Benne, Bernier, Besse, Besso (del), Beynette (1497-1792).

 

E 11-14.           Bertin, [de Saint-Viance] (1470-1720).

 

E 254.              Beynier, Bezauger, Bigorie (de), Binet (1627-1720).

 

E 255.              Blanc, Blanchet, Blondel, Boissi (de), Bonnélie, Bonneval (de), Borderye (1596-1790).

 

E 15-19, 1201. Boisse (de) (1619-1789, 1733).

 

E 20.                Bonnet (1646-1784).

 

E 21.                Bonnot (de) (1669-1786).

 

E 256.              Bordes, Bosredon, Boucheron (du), Boulle, Boullet (1597-1771).

 

E 257.              Bourgeade, Bourre, Bousquet (1667-1788).

 

E 22.                Boutang (de) (1778-1786).

 

E 258.              Brach (de), Braconat (de), Bramel, Breuil, Brival (1325-1786).

 

E 259.              Brivezac (de), Brosse, Broussard, Brun, Brunarie (1598-1742).

 

E 1201.            Brossard (de) (1730-1733), Brouage (1788-1790).

 

E 23.                Bruchard (de) (1776-1782).

 

E 24.                Brune (1664-1690).

 

E 260.              Brune, Brunet, Brux, Buge, Buisson, Bunisset (de) (1621-1753).

 

E 1201.            Bulfe (de) (XVIIIe s.).

 

E 261.              Burg (1692-1756).

 

E 25.                Cabanis (1658).

 

E 262.              Cabanis, Carbonnières (de) (1452-1780).

 

E 26.                Calvimont (de) (1620-1712).

 

E 263.              Carmantran, Castelnovel (de), Cayssac (de), Ceron (de), Cenier (de), Chabaniel, Chaigneau (1525-1793).

 

E 264.              Chabanes (1639-1690).

 

E 265.              Chabrouillye (de La), Chalin, Chalvière (de), Chaminan, Chamoulaud, Champalimaud, Chanac (de) (1349-1779).

 

E 27.                Chambon (1707-1746).

 

E 266.              Chancelier, Chargie, Chassaignac (1580-1789).

 

E 267.              Chantarel (1532-1565).

 

E 28.                Charlus (1769-1789).

 

E 268.              Chassaigne, Chassaing, Chastaigne, Chastaing, Chaumareix (de), Chaumeil (de) (1605-1787).

 

E 29.                Chastaing (1620-1667).

 

E 269.              Chaufrugal, Chauzas, Chiniac, Chivialle (de), Chouchet, Choussade, Clédat (1647-1787).

 

E 30.                Chaveroche (de) (1774).

 

E 31.                Clary (de) [Saint-Angel] (1242 [copie]-1790).

 

E 270.              Clédière, Closange, Cluzan (de), Coignac (de), Combes, Combet (1612-1732).

 

E 32.                Combarel (de) (1336-1789).

 

E 33.                Comborn (1298).

 

E 271.              Conchon, Corbier (de), Cortial (1685-1790).

 

E 34.                Corn (de) (1640-1779).

 

E 35-37, 272.   Cosnac (de) (1539-1791, 1755-1767).

 

E 273.              Coste, Couderq, Cournil, Cousty, Crozat (1612-1783).

 

E 1202.            Coudert (1700).

 

E 274.              Dalmay, Dalvy, Damarzy, Damas (de), Damazac (1625-1762).

 

E 38.                Dambert (1597-1670).

 

E 39-40.           Darche (1577-1792).

 

E 275.              Dardonneau, Dartois, Daubigny, Dautefort (1650-1754).

 

E 41.                Darluc (1587).

 

E 277.              David, Debernard, Debesse, Decoux (1568-1777).

 

E 42, 277.        David [de Lastours] (1773, 1789).

 

E 43.                Decoux (1597-1789).

 

E 44.                Debeaune (1763-1788).

 

E 45.                De Fieux (1746).

 

E 46.                De Gain (1505-1782).

 

E 278.              Deguilhem, Delbos, Delbort, Delfau, Delmoux, Delpy, Delpit (1570-1792).

 

E 47.                Delmas (1694-1783).

 

E 48.                Delpeyron (1789).

 

E 279.              Demichel, Deprés, Desprès, Dessus, Destang, Diousidou, Dolier, Dubatut (1587-1762).

 

E 49.                Deyzac (1737-1789).

 

E 50.                Dubac (1757-1786).

 

E 51, 280.        Dubois (1732-1769 et 1644-1768).

 

E 281.              Dubost, Duboys, Ducham, Ducoudert (1612-1788).

 

E 52, 281.        Dubousquet (1693-1781, 1684).

 

E 53.                Dubreuil (1695-1731).

 

E 54.                Dufaure (1781-1789).

 

E 64.                Dufraysse (1651).

 

E 55.                Dugarreau (1590-1701).

 

E 56.                Dugriffollet (1620-1640).

 

E 282.              Duléry, Dumas, Dumon, Dumyrat, Dupuy (1627-1773).

 

E 57-61.           Dumas [plusieurs familles] (1643-1788).

 

E 1202.            Dumond (1787).

 

E 62.                Dupuy (1760-1789).

 

E 63.                Durand (1724-1788).

 

E 283.              Durieux, Duroux, Duroy, Dusolier (1603-1750).

 

E 284.              Dussaudie, Dusser, Dussol, Duverdier (1715-1789).

 

E 285.              Ernault (1765-1766).

 

E 286.              Escorailles (d’), Espagnac (d’), Espeyrat, Estradoux, Eybrail (1543-1767).

 

E 287.              Faïolle (de), Farges, , Farges (de) (1647-1787).

 

E 65.                Faucon (1593-1715).

 

E 288.              Faugeras, Faugeron, Faurye, Faugeyron, Favars (de), Faye (1643-1780).

 

E 66-69.           Faÿ (de) [de Lestranges] (1406-1772).

 

E 70-75, 289.   Felletz (alias Feletz) (de) (1498-1789, 1614-1790).

 

E 290.              Félines (de), Fieux, Firmigier, Fougeyron (1610-1770).

 

E 76, 290.        Fénis (1620-1788, 1687-1735).

 

E 1202.            Ferrières (1727-1729).

 

E 77.                Fonmartin (1688-1710).

 

E 78.                Fontanges (de) (1734).

 

E 291.              Foulhoux, Fourg, Fraysse, Freysselines, Freyssinges (de), Friquet, Froidefond, Froment (1611-1752).

 

E 293.              Gains (de), Galarue, Gardouch, Gasquet (de), Gautier (1580-1778).

 

E 294.              Gautier de La Faye (1678-1768).

 

E 295.              George (de), Gibanel (de), Gilibert, Gimel (de), Giraud, Giraudès, Goudounesche (1608-1785).

 

E 79.                Geouffre (de) (1650-1787).

 

E 80.                Giguet (1737-1789).

 

E 1202.            Gimel (de) (1429-1605) ; voir aussi Lentillac (de).

 

E 81.                Gimel-Lespinat (1732-1788).

 

E 295.              Goudon, Goutte, Gramond, Grandchamp, Gratadour, Groffier (1606-1788).

 

E 82.                Green (           1573-1789).

 

E 295.              Grivel (1750).

 

E 296.              Guiche (de La) [seigneurie de Maignac] (1600-1621).

 

E 297.              Guilhaumaud, Guilhaume (de), Guirande, Guitard, Guodriol, Guy  (1477-1751).

 

E 83.                Harcourt (de) (1747).

 

E 298.              Hautefort (d’) [baronnie de Saint-Chamans] (1601-1786).

 

E 299.              Hautefort (d’), Hannicque, Hugon (1620-1781).

 

E 84.                Hugon (1679-1785).

 

E 300.              Imbert, Jabiol, Jardel, Jarrige, Jarrige (de) (1565-1790).

 

E 85.                Jaucen (1655-1789).

 

E 301.              Jaucen de La Geneste, Jayle, Joubert, Jouffre (ou Geouffre), Jounhac, Joussineau (1527-1727).

 

E 86.                Joussineau (1751-1792).

 

E 302.              Jouvenel, Juillac (de), Julliard, Jumillac (1662-1787).

 

E 303.              La Bachellerie (de), Labarde, Lableynie (de), Lacaze, Lachapelle (1466-1789).

 

E 87.                Lachapelle (1777).

 

E 88.                Lachaulx (1618-1690).

 

E 89.                Lachièze (de) (1591-1683).

 

E 304.              Lacombe, Lacondonnie (de), Lacoste (de) (1621-1778).

 

E 1202.            Lacroix (1742).

 

E 305.              Lacroix (de), Lardoire (de), Lafagerdie (de), Lafeuilhade (de) (1690-1789).

 

E 90.                Lafageardie (de) (1717-1789).

 

E 306.              Lafiliolie (de), Lafon, Lafon (de), Lafont (1675-1791).

 

E 1202.            Lafont (1783).

 

E 91.                Lagarde (de) (1784-1785).

 

E 1202.            Lagarde de Ceyrat (1730-1739).

 

E 307.              Lagarde, Lagarde (Melon de), Lagrange, Lajouanie (de) (1436-1766).

 

E 92.                Lagaye (de) (1572-1789).

 

E 308-310.       Lajugie (1470-1790).

 

E 93.                Lamajorie (de) (1764-1782).

 

E 94.                Lamotte [de Roffignac] (1624-1711).

 

E 311.              Lansade (de), Lanteuil (de), Lapersonne (de), Lapeyre, Laplace (1595-1782).

 

E 95-99, 312.   Lapoire (1561-1666, 1579-1687).

 

E 100.              Lapomelie (1765-1780).

 

E 101.              Laporte (1558-1694).

 

E 313.              Laporte (de), Laribardière (1515-1778).

 

E 102.              Laramade (de) (1751-1789).

 

E 314.              Laroche (1580-1720).

 

E 103.              Larochaymon (de) (1779-1789).

 

E 104.              Larochefoucauld (de) (1584-1700).

 

E 315.              Laroque (de), Laroussille, Lassalle, Lascoux, Laselve, Lasserre (de) (1688-1791).

 

E 316-317.       Lasteyrie (de) (1603-1786).

 

E 105.              Lastic (de) (1757-1785).

 

E 318.              Latour, La Tour d’Auvergne, Latreille de Lavarde, La Trémoïlle (1627-1751).

 

E 106.              Latreille (1712-1790).

 

E 319.              L’Audouin, Laurans, Lausane, Lauthonie (de) (1585-1765).

 

E 1202.            Laval (1789).

 

E 320.              Laval (de), Lavalette, Lavareille (de), Lavaux (1685-1785).

 

E 108, 320.      Lavaur (de) (1758-1786, 1327 et 1560 [copies]).

 

E 321.              Lavergne (de), Lavialle (de), Lavillate (de), Lémotyes (1331-1772).

 

E 107.              Lavialle (1746-1788).

 

E 322-333.       Lentillac (de) : titres de famille, hommages, reconnaissances, procès (1356-1790).

 

E 109-110, 334. Léonard (de) (1643-1765, 1619-1738).

 

E 111.              Lescot (de) (1609-1709).

 

E 112, 1203.    Lespinasse (de) (1766-1788, 1502-1659).

 

E 335.              Lestang (de), Levraud, Lévis-Ventadour (de), Leymarie, Lidon (1573-1787).

 

E 113.              Leymonerie (de) (1769-1785).

 

E 114.              Ligonac (1574-1643).

 

E 115.              Limoges (de) (1563-1785).

 

E 336.              Lombard, Loménie, Loubeix, Loubriac, Loumeuch (1671-1789).

 

E 1203.            Longuejot (1541).

 

E 116.              Loumeux (de) (1588-1612).

 

E 337.              Loumond (1654-1659).

 

E 117, 337.      Loyac (de) (1706-1784, 1618).

 

E 118, 337.      Lubersac (de) (1757-1789, 1682).

 

E 337.              Lunard (1786).

 

E 338.              Madesclaire, Maillard, Mailler, Maisonneuve, Malauze (1613-1785).

 

E 342.              Majumelle ou Magimel (1714).

 

E 119, 339.      Maleden[t] (de) (1632-1788, 1732-1770).

 

E 340.              Mallapeyre (de), Malquat, Manthe (1635-1740).

 

E 1203.            Manent (XVIIIe s.).

 

E 341.              Manuby, Mareis, Marty (de), Mas (1598-1785).

 

E 120.              Mary (1657-1770).

 

E 342.              Masson de Saint-Félix (Le), Mathieu, Mathon (1637-1782).

 

E 343.              Maumont (de) (1681).

 

E 121, 343.      Maussac (de) (1748-1792, 1771).

 

E 343.              Mayaudon, Mazin (1641-1663).

 

E 1203.            Mazaurie (La) (1731).

 

E 344.              Maze (1549-1602).

 

E 345.              Meallet de Fargues, Melon, Mercier, Mérignac de Boys (1617-1783).

 

E 122.              Mercier (1620-1693).

 

E 123.              Mérigonde (de) (1730-1750).

 

E 124.              Métivier (de) (1681-1783).

 

E 346.              Meyjounade, Meynard, Michel, Miramont (de), Miramond (de) (1606-1775).

 

E 125.              Meyvière (de) (1770-1785).

 

E 126.              Miallet (de) (1766).

 

E 127.              Michel (1747-1790).

 

E 347.              Mirandol (de), Monamy (de), Monanges, Moncorrier, Monestier, Mongaluy, Montagnier (1524-1777).

 

E 128.              Monfrabeuf (de) (1482-1512).

 

E 348.              Mont (du), Montaignac, Montboissier (de), Monteil, Monteilh, Monlouis (XVIe s.-1781).

 

E 349.              Montmège, Moritz (de), Mornac, Mougenc de Saint-Avid, Moulinier, Moumaur, Musac (1618-1788).

 

E 129.              Murat (de) (1764-1787).

 

E 130.              Myrat (1616-1617).

 

E 350.              Nadieux, Nauche, Naudin, Nègrerie, Noailhe (1633-1703).

 

E 131.              Nayne (1677-1783).

 

E 132.              Nicolas (de) (1620-1752).

 

E 133.              Nicolet (1768-1785).

 

E 134-143, 351-360, 1200.      Noailles (de) (1251 [copie]-1790, 1277-1789, 1774-1787).

 

E 144-150, 361. Noiret (1505-1789, 1485-1730).

 

E 362.              Nouvillar (de), Pandrinhes, Parriche, Pasquet-Laroche (1666-1768).

 

E 151.              Parel (de) (1748-1788).

 

E 363.              Pegnol, Pellegry, Pénières-Delzor, Perrier, Péronne, Peynière (1579-1773).

 

E 1204.            Pénières-Delzor (1764).

 

E 364.              Perroussie, Personne (de), Peyrac de Jugeals, Peyron (1504-1738).

 

E 152.              Pesteil (de) (1355-1688).

 

E 153.              Peyrusse [alias Pérusse] (de) (1740-1781).

 

E 365.              Pierretaillade (de), Pignot, Planchard (de), Plantadis, Plas (de), Plasse (1600-1789).

 

E 154.              Pingrieux (1781-1791).

 

E 366.              Poget, Polverel, Pommier (de), Pons (de) (1553-1737)

 

E 155, 366.      Pompadour (de) (1633-1670, 1446[copie]-1690).

 

E 367.              Pontic, Polverel, Pradier, Prouhet (de) (1527-1776).

 

E 156.              Pouthe (de) (1780-1792).

 

E 157-158.       Pradel (            1756-1792).

 

E 159.              Prallat (de) (1476-1635).

 

E 160, 367.      Puyhabilier (1757-1792), Puyhabilié (1772).

 

E 367.              Queyreaulx (1646-1692).

 

E 368.              Rabanide (de), Raffaillac, Rastoys, Ravel (1680-1762).

 

E 369.              Rebière, Regaudie, Reymond, Reynal, Reynaudie (de La) (1443-1768).

 

E 1204.            Reyjal (1784).

 

E 370.              Rigal, Rigaudie, Rignac, Rivière (1482-1725).

 

E 1204.            Rigaudie (1664), Rivière (1553).

 

E 161.              Rignac (de) (1629-1689).

 

E 162.              Rilhac (de) (1540-1650).

 

E 1204.            Rioux (1788).

 

E 371.              Roche, Roche (de), Rochechauvel (de), Rochon (1564-1790).

 

E 372.              Rodarel, Roger (de), Rogomond (1647-1778).

 

E 373.              Rohan (de) [baronnie de Donzenac] (1346-1760), Rondel (1715).

 

E 374.              Roquet d’Estresse (1646-1766).

 

E 375.              Rouby, Rouchon (de), Roumanet, Roupeyroux (de), Roussaux, Roussie (1627-1778).

 

E 376.              Roussillon, Roux de Lusson, Royère (de), Ruben (1617-1789).

 

E 377.              Sabatier Sage, Sahuguet (1541-1779).

 

E 163-164, 378. Saige (1611-1693, 1610-1691).

 

E 165-166, 379. Saillant (du) (1543-1788, 1651-1664).

 

E 167.              Saint-Aignan (de) (1563-1579).

 

E 379.              Saint-Chamans (de), Saint-Exupéry (de), Saint-Hilaire (de) (1421-1787).

 

E 168.              Saint-Martial ou Saint-Marsal (de) (1580-1782).

 

E 380.              Saint-Marsal (de), Saint-Marsault (de), Saint-Maur (de) (1620-1774).

 

E 381.              Saint-Supéry, Salamond, Salagnac (de) (1457-1777).

 

E 1204.            Saint-Victour (de) (1734), voir aussi Fénis (de).

 

E 169-170, 382. Salès (de) (1604-1790, 1626-1766).

 

E 383.              Salle, Salviat, Sapientis, Sarrazin (de) (1505-1749).

 

E 1204.            Sapientis (1715).

 

E 384.              Saule, Saulieyre, Savignac, Seneyrole (1430-1676).

 

E 1204.            Sauveterre (de) (1710).

 

E 171-173.       Savignac (1533-1755).

 

E 174.              Sclafer (de) (1655-1781).

 

E 175, 1204.    Selve (de) (1778-1787, 1561).

 

E 385.              Siauve, Soleilhavoup, Soulhac (de) (1664-1789).

 

E 176-194.       Soudeilles (de) (1300-1789).

 

E 195.              Sourzac (1675-1793).

 

E 196, 385.      Sudrie (1605-1627, 1614).

 

E 386.              Tenez, Ternat, Teyssier, Thévenot, Tournadour (1552-1786).

 

E 197.              Testut (1715-1792).

 

E 1204.            Thian (de) (1495).

 

E 198.              Thomas (1783).

 

E 387.              Tournemire (de), Tournier, Touron, Trech, Trensoutre, Treuil (1597-1790).

 

E 199.              Treilhard (1659-1781).

 

E 200, 388.      Turenne (vicomtes de) (1672-1734, 1478-1611), Turenne (de) (1775).

 

E 201.              Ussel (d’) (1389).

 

E 389.              Vachon, Valadier, Valen, Vallon (du) (1569-1720).

 

E 390.              Vareille, Vauzou, Vedrenne, Veilhan (de), Ventadour (de), Ventejoul (1565-1738).

 

E 1204.            Ventadour (de) [châtellenie de Sérilhac] (1517).

 

E 391.              Vergne (de) (1639).

 

E 392.              Vergne, Verliat, Veyriras, Viallaneys (1595-1771).

 

E 202.              Verlhac (de) (1628-1775).

 

E 1203.            Veton (1573).

 

E 203, 393.      Vielbans (de) (1603-1699, 1685-1783).

 

E 394.              Viers (de), Villemontée, Vincent, Vitrac, Vouliou, Yssartier (1580-1787).

 

Sources complémentaires

 

 

 

 

Archives départementales de la Corrèze

 

            La plupart des fonds d’érudits comportent d’importants dossiers de titres de famille, en particulier le fonds Clément-Simon (voir série F). Par ailleurs, les papiers de famille entrés depuis 1944 sont conservés dans la série J.

 

 

 

 

Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

 

Série E titres de famille

 

E 600-881. Titres de familles concernant le Périgord et le Limousin.

 

 

 

 

Raymond, Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790. Basses-Pyrénées. 5e livraison, Paris, 1866, p. 165-227.

 

 

 

 

Archives nationales

 

M 490-492.      titres généalogiques de la maison de Noailles, [1107] 1295-1755.

 

R2 37-49.          titres historiques et généalogiques des vicomtes de Turenne et des seigneurs de
La Tour, XIIIe-XVIIe s.

 

111 AP.           Archives Noailles.

 

Correspondance, papiers de famille et titres de propriété, XIIIe-XIXe s.

 

117 AP.           Papiers Treilhard.

 

Archives de Jean-Baptiste Treilhard (1742-1810), originaire de Brive, ministre plénipotentiaire auprès du congrès de Rastadt, 1795-1804.

 

145 AP.           Papiers Dubois.

 

1. Épaves des papiers du cardinal Dubois (1656-1723).

 

2. Dossiers de Joseph, son frère, maire et lieutenant général de police de Brive, puis
directeur général des ponts et chaussées, 1693-1750.

 

3. Famille Dubois, XVIIe-XIXe s.

 

179 AP            Papiers Brune, maréchal de France, né à Brive.

 

273 AP            Archives Rohan-Bouillon

 

archives familiales des familles de la Marck et de La Tour d’Auvergne, vicomtes de Turenne.

 

274 AP                Papiers Bouillon

 

2. Branche aînée des La Tour d’Auvergne, 1590-1790.

 

315 AP            Papiers d’Assailly, Dubois et d’Espagnac

 

1, 2, 8. Famille d’Assailly et cardinal Dubois, 1634-1898.

 

3 à 7. Famille d’Espagnac et familles alliées et terres, notamment Brive, Pompadour,
Turenne, XVIIe-XIXe s.

 

 

 

 

Archives municipales de Brive-la-Gaillarde

 

. Série S : en particulier familles Brune, Le Clere, Treilhard.

 

 

 

 

Bibliothèque nationale de France

 

. Département des manuscrits

 

Fonds du Cabinet des titres (archives des généalogistes du roi), manuscrits divers.

 

Titres féodaux

Cette division de la série E n’a pas été constituée en Corrèze. Voir toutefois la section Arpentements seigneuriaux.

Arpentements seigneuriaux

Les palpes ou arpentements seigneuriaux sont des documents fiscaux, établis par des notaires et arpenteurs, destinés à évaluer les revenus des terres et à asseoir les droits seigneuriaux dûs par les tenanciers (rentes foncières généralement en nature). Ils constituent une forme primitive de cadastre et sont souvent liés à la réaction seigneuriale de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Ces documents fonciers doivent être rapprochés des états généraux des fonds établis sur la demande de l’intendant (série C).

Ils sont classés dans l’ordre alphabétique des paroisses puis par tènement.

E 1156. Alleyrat (1772).

 

E 1157. Barsange d’Ambrugeat (1778).

 

 

 

E 1158-1159. Bassignac-le-Haut (1759-1761, 1760-1762).

 

 

 

E 1160-1161. Champagnac-la-Noaille (1746-1753, 1779).

 

 

 

E 1162. Chirac (1605).

 

 

 

E 1163-1164. Cornil (1748-1751, 1747-1751).

 

 

 

E 1165. Darnetz (1774).

 

 

 

E 1166. Darazac (1761).

 

 

 

E 1167. Eyrein (1744).

 

 

 

E 1168. Forgès (1752).

 

 

 

E 1169. Gros-Chastang (1743).

 

 

 

E 1170. Jardin (le) (1779).

 

 

 

E 1171. Ladignac (1750-1751).

 

 

 

E 1172. Lafage (1766-1769).

 

 

 

E 1173. Lagarde (1753-1756).

 

 

 

E 1174. Lamazière (1763).

 

 

 

E 1175. Latronche (1777).

 

 

 

E 1176. Laval (s.d.).

 

 

 

E 1177-1178. Marcillac-la-Croisille (1756-1770, 1720-1775).

 

 

 

E 1179. Moustier-Ventadour (1723-1754).

 

 

 

E 1180. Roziers (1752).

 

 

 

E 1181. Soursac (1780).

 

 

 

E 1182. Sainte-Fortunade (1664-1751).

 

 

 

E 1183. Saint-Hippolyte (1750).

 

 

 

E 1184. Saint-Martial-de-Gimel (1766).

 

 

 

E 1185. Saint-Maur-la-Roche (1749).

 

 

 

E 1186. Saint-Merd-de-Gimel (1767-1778).

 

 

 

E 1187. Saint-Pardoux-la-Croizille (1749-1761).

 

 

 

E 1188. Saint-Yrieix-le-Déjalat (1751).

 

 

 

E 1189. Ussel (1772).

 

 

 

Sources complémentaires

 

 

 

 

 

Archives départementales de la Corrèze

 

 

 

 

 

.

 

Série C

(palpes, arpentements seigneuriaux, états généraux des fonds)

 

C 228-243, C 258, C 274, C 274 bis, C 1983-1990 palpes, arpentements, départements ou cotisations, fin XVe-fin XVIIIe s.

 

 

 

C 257, C 259-273, états généraux des fonds, 1740-1786.

 

2E – Registres paroissiaux et d’état civil

 

L’ordonnance de Villers-Cotterêts (août 1539) avait prescrit la tenue par le curé de chaque paroisse de registres des baptêmes. L’ordonnance de Blois de mai 1579 avait étendu la mesure aux actes de mariages et de sépultures.

 

 

 

L’obligation de tenir les registres en double exemplaire, dont un devait être déposé au greffe de la juridiction, fut instituée par l’ordonnance civile de 1667 (ou code Louis). Ce n’est toutefois qu’en application de la déclaration royale de 1736 que cette disposition fut systématiquement mise en œuvre dans le Bas-Limousin.

 

 

 

Les registres paroissiaux les plus anciens de la Corrèze (cf. série E dépôt) sont ceux d’Ayen (1552) et de la paroisse Saint-Julien de Tulle (1559-1560). Toutefois, la collection du greffe débute à des dates sensiblement plus tardives (vers 1680, voire 1737).

Pour des raisons pratiques, jusqu’en l’an X (1802), les collections de registres paroissiaux et d’état civil des 289 communes de la Corrèze (série E dépôt) et du greffe (sous-série 2 E) ont été numérisées de façon complémentaire, commune par commune, dans l’ordre chronologique des registres.

 

 

 

Pour la période antérieure à la laïcisation de l’état civil en 1792, les registres comportent des actes de baptêmes, de mariage et de sépultures. Ils sont généralement reliés en cahiers annuels cotés et paraphés par le premier magistrat de la juridiction (lieutenant général de la sénéchaussée). Après 1792, ce sont des actes de naissance, mariage et décès ainsi que des tables décennales et des publications de mariages regroupés en registres, en principe par décade.

 

 

 

On notera qu’en l’an VII, les actes de mariages étaient transcrits au chef-lieu de canton.

 

 

E – Notaires

Historique des versements

À partir de 1882, les notaires de Tulle ont commencé à déposer leurs minutes de façon très scrupuleuse. La même année, Maître Louis Juge, notaire à Donzenac, a déposé des minutes de Sadroc et  Donzenac. En  1887, Maître Forestier, notaire à La Chapelle-Spinasse, a déposé tous les actes de son étude antérieurs à 1789 ; Maître Audouze, notaire à Meymac, a fait de même.

 

Les versements se sont ensuite succédé de façon régulière jusqu’à nos jours ; rappelons, à cette occasion, que la loi sur les archives du 3 janvier 1979 a donné le statut d’archives publiques aux minutes notariales. Le dernier versement d’un minutier ancien (Cublac) a été effectué en juin 2004. À ce jour, la quasi-totalité des études ont effectué le versement de leurs minutes jusque vers 1890 (exceptés les minutiers perdus ou détruits).

 

Fonds conservés

 

Dates extrêmes : [1359-1368, 1380], 1401 (E 492)-1927 (E 12862)

On ne déplore pas de lacunes importantes liées à des sinistres tels qu’incendies ou inondations, dans la période contemporaine. Les lacunes sont essentiellement liées à l’application plus ou moins tardive selon les lieux des dispositions de l’ordonnance de Villers-Cotterêts d’août 1539 (obligation de conservation des minutes) et à des conditions de conservation variables dans les études elles-mêmes.

 

Compte tenu du maintien durable dans la province du Bas-Limousin de trois principautés importantes (Turenne – rattachée au domaine royal en 1738, Ventadour et Comborn puis Pompadour), les notaires seigneuriaux sont représentés dans une proportion importante (59 notaires « subalternes » sur 240 notaires étaient recensés dans le Bas-Limousin en 1789).

 

Bien que le Bas-Limousin fût pays de droit écrit, de tradition méridionale, les protocoles (registres) et les répertoires sont relativement peu nombreux.

Les actes les plus anciens, qualifiés de cèdes, sont rédigés en latin (XIVe– début XVIe siècle), mais la plus grande partie des minutes est en français. Quelques terriers anciens (XIVe-XVe siècles), conservés hors des minutiers (série F fonds d’érudits, série J…), sont écrits en langue limousine.

 

Instruments de recherche

 

Répertoires imprimés* ou dactylographiés, table alphabétique des notaires par résidence.

 

 

Vayssière (Augustin), Hugues (Adrien), Inventaire-sommaire des Archives départementales antérieures à 1790. Corrèze. Archives civiles. Séries B, C, D, E (supplément), t. III, Tulle, 1889, Série E, Notaires royaux et apostoliques, pp. 29-33 (E 204-244) ; Notaires et tabellions, pp. 43-345 (E 395-E 1204).

 

 

Tintignac (François), Répertoire numérique des minutes notariales, Tulle, 1951 [avec tables] (E 1559-3541, E 3542-4284).

 

Répertoires numériques dactylographiés (E 1205-1558, E 4285-19390), par Claudette et Marie-Thérèse Lagarde, Guy et Gilles Quincy, Martine Borgeais et Christelle Brette, 1978-2006.

 

Bibliographie

 

 

Archives en Limousin, n° 3, 1993 (numéro spécial consacré aux actes notariés), p. 6-9 et article de Marguerite Guély relatif aux minutiers de la Corrèze, p. 25-26.

 

 

 

Quincy (Gilles), « Les notaires du Bas-Limousin en 1789 », Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze, t. XCVI, 1993, p. 110-143 (tableaux des résidences, qualités).

 

 

 

Sources complémentaires

 

Archives départementales de la Corrèze

 

a) Sous-série 8 U :

 

répertoires des notaires de la Corrèze (1800-1940).

 

b) Série F fonds d’érudits :

 

2 F 18 livre de raison de Pierre, autre Pierre et Michel Terrade, notaires à Chaumeil et Freysselines (1548-1685).

 

5 F 71 minutes de Me Jean Dufaure, notaire à Saint-Martin-la-Méanne (1759-1760).

 

6 F 78 fragment de terrier en langue limousine provenant vraisemblablement de la famille de Lastours (1430-1900).

 

c) Série J fonds privés :

 

24 J 1-42 fonds Jean Melon : dossiers de clients de l’étude de Maître Sylvain Margery, notaire à Saint-Paul (1905-1940).

 

43 J 1-26 fonds Léonard Rigal : titres de famille, dossiers de clients, procédures, expéditions, correspondance de Léonard Rigal, notaire ducal à Neuvic (1727-1782).

 

44 J 1-27 fonds Henri Ceyrac : dossiers de clients, titres de famille, procédures, expéditions, correspondance, des études de Paul Lacroix, Edouard Blanc et Paul Ceyrac, à Meyssac (1605-1982).

 

45 J 1-30 fonds Choriol, notaires royaux à Eygurande : dossiers de clients, titres de famille, procédures, expéditions, correspondance (1553-1829).

 

 

 

 

d) Sous-série 1 Mi microfilms de complément :

 

1 Mi 29 (R 1) registre d’un notaire non identifié de Turenne, 1505-1508 (Paris, BNF, ms. lat. 10009)

 

1 Mi 178 (R 1) minutes de contrats passés par Négelle à Turenne, 1533-1561  (Paris, AN, Q1 146*31)

 

1 Mi 215-216 minutes de Jean Legate, notaire royal à Bellechassagne, 1470-1490 et 1575-1576 (Paris, AN, ZZ1 35 et 36)

 

1 Mi 217-220 minutes d’Etienne de Roddes, notaire royal à Turenne, 1470-1498 (Paris, AN, ZZ1 493-496)

 

1 Mi 224-230 minutes d’Etienne de Roddes, notaire royal à Turenne, 1478-1510 (Paris, AN, ZZ1 497-503)

 

1 Mi 235-238 minutes d’Etienne de Roddes, notaire royal à Turenne, 1480-1513 (Paris, AN, ZZ1 504-507)

 

1 Mi 241-243 minutes d’Etienne de Roddes, notaire royal à Turenne, 1491-1523 (Paris, AN, ZZ1 508-510)

 

1 Mi 244-245 minutes de Nagelle, notaire royal à Turenne, 1513-1541 (Paris, AN, ZZ1 511-512).

 

1 Mi 251 (R 1) terrier de Saint-Viance, 370 p., 1321-1750 (arch. Eymard de Lasteyrie).

 

1 Mi 256 (R 1) Notaires, Corrèze. – Enregistrement des nominations et cessation de fonctions, an XII-19.. (Paris, AN, 244  Mi* 3, 18)

 

1 Mi 260 (R 1-2) Notaires de la Corrèze, an XI-1817 (Paris, AN, BB10 231-2).

 

 

 

Archives nationales

 

 

 

– Série Q Domaines séquestrés. – Fonds de la vicomté de Turenne

terriers (XVe-XVIIe siècles) : Q1 137* (Ussel), Q1 139* (vicomté de Pompadour, Meyssac), Q1 146*31 (Turenne), Q1 1512 (divers).

Z2 4373-4378.      Turenne (vicomté de). Contrats et extraits reçus par Sclafer, notaire et greffier du
domaine. 1590-1623.

 

ZZ1 35-36.             Bellechassagne. Minutes de Jean Legate, notaire royal.1569, 1575. (cf. 1 Mi
215-216).

 

ZZ1 493-512.        Turenne. Minutes d’Etienne de Roddes et de Nagelle, notaires royaux.1470-1541. (cf. 1 Mi 217-220, 224-230, 235-238, 241-245)

Bibliothèque nationale de France

 

 

 

. Département des manuscrits

lat. 10009.             registre d’un notaire non identifié de Turenne, 1505-1508 (Cf. 1 Mi 29).

 

lat. 17749.             fragment d’un registre de notaire de Turenne, 1505.

Archives départementales de la Haute-Vienne

 

 

 

4 E Notaires

 

Minutiers de Chamberet et Meilhards.

 

Minutier des notaires. Table alphabétique

 

Archives Départementales de la Corrèze
Le Touron 19000 Tulle - Tél. +33 (0)5 55 20 11 91